Assurance revente maison : se protéger contre la revente à perte

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2021

Sommaire

L'immobilier ne fonctionne pas de la même manière que la bourse : on ne cherche pas à acheter au plus bas pour revendre au plus haut, on achète dès que l'on peut.

De ce fait, il arrive que l'on achète un logement au moment où les prix au mètre carré sont au plus haut. Jusqu'ici rien de grave... Sauf si un impératif oblige à revendre au moment où les prix sont au plus bas. Conséquence : une perte financière pour les propriétaires.

C'est à ce moment qu'entre en jeu l'assurance revente. Comment fonctionne cette assurance, et en quoi est-elle utile ?

 

 

Assurance revente : principe

Compenser la perte engendrée par une revente anticipée

L'assurance revente :

  • s'engage à rembourser la différence entre le prix d'achat et le prix de revente de la maison, si ce dernier désavantage les propriétaires ;
  • leur garantit ainsi de ne pas être perdants en cas de revente précipitée.

Prendre en compte les cas de force majeure

Bien entendu l'assurance revente ne se déclenche que si les propriétaires sont obligés de vendre :

  • Ainsi, les événements pouvant précipiter la vente, et justifiant une prise en charge par l'assurance revente, sont bien précisés au sein de clauses du contrat.
  • Peuvent par exemple donner lieu au déclenchement de la garantie :
    • licenciements ;
    • mutations ;
    • divorces ;
    • accidents de la vie, etc.

Assurance revente : combien ça coûte ?

Pour les assurances revente, la cotisation peut se faire :

  • à l'année, les polices coûtant entre 100 € à 200 € par an selon les garanties prévues ;
  • pour une durée déterminée de plusieurs années (3 ans, 5 ans, 9 ans, etc) :
    • à la signature de l'acte définitif de vente immobilière, les propriétaires souscrivent leur garantie ;
    • ils paieront un montant unique couvrant toute la durée du contrat ;
    • le prix de ces polices varie de 500 € à 700 €.

Assurance revente : inconvénients

L'assurance revente permet d'indemniser les propriétaires qui revendent leur maison à un prix au m² inférieur à celui pratiqué au moment de l'achat :

  • Cependant d'autres frais peuvent intervenir, comme les pénalités de remboursement anticipé.
  • Or, ces frais ne sont pas pris en charge par le contrat d'assurance revente, qui ne prévoit que le remboursement du prix au m².

Toutefois, l'assurance revente est une bonne solution pour ne pas perdre trop d'argent en cas de revente anticipée.

Pour approfondir le sujet :

Vente immobilière

Vente immobilière : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les démarches, l'organisation et le financement
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Prix de vente

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider